Le coin de tropez

jeudi 9 août 2007

Petits problèmes après mise à jour vers Feisty : clé Ovislink

(merci google, merci les forums ubuntu)

Pilote Ralink
Ayant rencontré quelques problèmes de fonctionnement avec le pilote libre fournit par la distribution, j'utilise de préférence le pilote propriétaire Ralink. Je dois donc le recompiler à chaque changement de noyau. Après la mise à jour vers Feisty, je n'y arrivais plus. Je rencontrais une erreur de compilation liée à l'utilisation de Get_wireless_stats dans le fichier rtusb_main.c.

La solution consiste à commenter dans rtusb_main.c les deux lignes suivantes :

netdev->get_wireless_stats = RTUSB_get_wireless_stats;

netdev->wireless_handlers = (struct iw_handler_def *) &rt2500usb_iw_handler_def;

A priori, le problème est lié à des modifications propres au noyau 2.6.20 de la Ubuntu.

Utilitaire Raconfig
Là encore, problème de compilation avec comme message d'erreur :

'IFNAMSIZ' was not declared in this scope

La solution consiste d'une part à ajouter dans le fichier rt_tool.h, avant la ligne :

#include <linux/wireless.h>

la ligne :

#include <linux/if.h>

Puis à ajouter dans les fichiers rt_tool.cpp et RaConfig2500.cpp, au même endroit soit avant la ligne :

#include <linux/wireless.h>

les deux lignes suivantes :

#include <linux/types.h>
#include <linux/if.h>

jeudi 7 décembre 2006

Clé wifi ovilink, pilote rt2570 et kubuntu

J'ai eu quelques soucis pour faire marcher ma clé Ovislink EVO W54USB avec Edgy Eft. Le pilote libre est pourtant installé par défaut. La carte était détectée, le pilote chargé mais impossible de la faire fonctionner. J'ai finalement réussi en installant le pilote propriétaire Ralink. A posteriori, je pense que le problème venait du fait que contrairement à celui de Ralink, le pilote libre ne doit pas intégrer la gestion du wpa et qu'il aurait fallu que je configure wpa-supplicant. Si quelqu'un peut confirmer...

samedi 1 juillet 2006

Cette fois ci c'est une Ovislink EVO W54USB

Je me suis acheté une deuxième clé USB wifi, supportant le wpa cette fois, l'Ovislink Evolution EVO W54USB. Autre avantage, elle est basée sur un chipset Ralink pour lequel il existe un pilote linux. On en trouve une version sur le site d'Ovislink mais le mieux est encore d'aller chercher la dernière en date chez Ralink. Il en existe également une version libre téléchargeable ici.

Installation du pilote
Une fois le pilote téléchargé et décompressé la procédure d'installation est simple : (et nécessite bien sur d'avoir installé les headers ou les sources de son noyau)

Se placer dans le répertoire obtenu après décompression (pour moi RT25USB-SRC-V2.0.7.0).

cp Makefile.x Makefile
où x est à remplacer par le version de son noyau (4 pour un 2.4 ou 6 pour un 2.6)

make
pour construire le module (le chemin du répertoire dans lequel la commande est exécutée ne doit pas contenir d"espaces).

Pas d'installation automatique, il faut faire à la main (en tant que root) :
mkdir -p /lib/modules/$(uname -r)/kernel/drivers/net/wireless/rt2570
cp rt2570.ko /lib/modules/$(uname -r)/kernel/drivers/net/wireless/rt2570
depmod -a

Puis :
insmod rt2570
pour charger le module en mémoire.

J'ai ensuite ajouté :
alias rausb0 rt2570
dans mon /etc/modutils/aliases avant de lancer un update-modules pour que le chargement soit automatique au démarrage.

Configuration de la carte
Pour la configuration du réseau, il y a principalement deux possibilités, soit utiliser /etc/network/interfaces pour que la connexion se fasse au démarrage, soit utiliser l'interface graphique de configuration de Ralink : raconfig2500 après le démarrage. Dans les deux cas, si vous souhaitez utiliser le wpa il n'est pas nécessaire d'avoir recours à wpasupplicant, le pilote Ralink se débrouille très bien tout seul dans ce domaine.

Dans le premier cas, voici ce que j'ai rajouté dans mon fichier /etc/network/interfaces :

# The wifi interface
auto rausb0
iface rausb0 inet dhcp
pre-up ifconfig rausb0 up
pre-up iwpriv rausb0 auth 3
pre-up iwpriv rausb0 enc 3
pre-up iwconfig rausb0 essid mon_reseau
pre-up iwpriv rausb0 wpapsk monpasswpa
pre-up iwconfig rausb0 essid mon_reseau

Il faut évidemment remplacer mon_reseau par l'ESSID de votre réseau et monpasswpa par votre clé wpa.

Dans le deuxième cas, il faut commencer par compiler raconfig2500, ce qui nécessite en prérequis d'avoir installé :

libqt3-mt-dev
qt3-dev-tools

et pas forcément obligatoire mais recommandé libqt3-compat-headers.

Ensuite il faut se placer dans le répertoire de raconfig qui est inclu dans RT25USB-SRC-V2.0.7.0, dans mon cas LINUX_RACONFIG_V2.0.0.7 et taper les commandes suivantes :

qmake -o Makefile raconfig2500.pro
make

Vous pouvez au choix laisser l'exécutable obtenu dans son répertoire ou le transférer ailleurs, personnellement je l'ai mis dans /usr/local/bin. Enfin, j'ai ajouté une entrée dans le menu de kde en cochant la case de kmenuedit permettant de l'exécuter avec les droits root, chose dont il a besoin.
Pour utiliser raconfig il faut au préalable à son lancement taper dans une console :

ifconfig rausb0 up

et de la même façon après avoir activé sa carte dans raconfig il est nécessaire de taper :

dhclient rausb0

pour pouvoir accéder à internet.

Utilisation avec Kismet
Kismet ne fonctionne pas avec le pilote ralink mais pourrait fonctionner avec le pilote libre (je n'ai pas essayé).

Sites qui m'ont apporté une aide appréciable (même si j'utilise une Sarge et pas une Ubuntu) :
http://doc.ubuntu-fr.org/materiel/wifi/rt2500usb
http://doc.ubuntu-fr.org/materiel/wifi/rt2500
https://help.ubuntu.com/community/WifiDocs/Driver/RalinkRT2500

dimanche 18 juin 2006

Et une antenne biquad, une !

L'atelier antenne Brest Wireless du 03 juin 2006 a eu un certain succès et il a vu la réalisation de 11 antennes, en majeure partie des "amos" mais aussi quelques "ricorées" et "biquads". Les photos de la manifestation sont ici.

En ce qui me concerne, je me retrouve avec une petite "biquad" bien sympathique et apparemment assez efficace. Je remercie d'ailleurs Jérome pour toute l'aide apportée à moi et à tous les autres.

jeudi 25 mai 2006

Wifi, freebox et clé USB

Récemment j'ai activé le wifi sur ma freebox et commandé une carte chez free. Au passage et pour les habitués des forums proxad, je l'ai reçue assez rapidement (une quinzaine de jours d'attente). Actuellement il y a donc trois ordinateurs dont le mien reliés à la freebox via le CPL et un quatrième (celui de ma femme) utilisant le wifi. Tout marche à merveille, rien à dire.
Je pensais profiter de l'occasion pour tester un peu ma clé wifi USB mais pas de chance elle ne supporte pas le WPA.

Sinon, je vais profiter du prochain atelier fabrication d'antennes (le 03 juin) de l'association Brest-Wireless
(http://www.brest-wireless.net/wiki/) pour me confectionner une antenne biquad et après je bricolerai un peu ma clé pour pouvoir l'y connecter.

samedi 4 mars 2006

Faire fonctionner une clé USB WIFI Peabird WLG sous Debian stable (Sarge) : facile

Suite à mes soucis avec mon port PCMCIA, j'ai acheté une clé USB WIFI. J'ai pris la Peabird WLG (24,9 euros).
Après quelques recherches, elle semblait basée sur un chipset Prism02 mais en fait le modèle a changé et il s'agit maintenant d'un chipset SiS (pilote windows : SiS163u.inf). Dans les deux cas une seule solution : Ndiswrapper. Un petit soucis cependant, Ndiswrapper ne fonctionne avec ce chipset qu'à partir de sa version 1.5, ce qui exclu l'utilisation du paquet .deb de ma Sarge (1.1-4 il me semble). Pas grave, la procédure à suivre reste simple.

  • Télécharger les sources de la dernière version de Ndiswrapper (http://sourceforge.net/projects/ndiswrapper/).
  • Récupérer sur le cdrom de la clé ou sur le site Peabird (http://www.peabird.com/ftp/) le pilote pour windows (SiS163u.inf en l'occurence).
  • Dans une console avec les droits root, décompresser l'archive de Ndiswrapper, se placer dans le répertoire créé et lancer un :
    • ./debian/rules binary (il est nécessaire d'avoir le paquet debhelper installé).
    On se retrouve assez rapidement avec les fichiers suivants (ici avec un kernel 2.6.8 et la version 1.10 de ndiswrapper) :
    • ndiswrapper-utils_1.7-1_i386.deb.
    • ndiswrapper-modules-2.6.8-2-386_1.10-1_i386.deb.
    Chez moi les sources étaient dans /usr/src/ndiswrapper-1.10, et les deux fichiers ci-dessus dans /usr/src.
    Installation avec dpkg -i en commençant par le paquet "utils" puis le paquet "modules".
  • Il reste à paramétrer ndiswrapper de la manière suivante :
    • ndiswrapper -i /chemin vers les pilotes windows/SiS163u.inf.
    • ndiswrapper -l (pour vérifier que le pilote est bien chargé).
    • modprobe ndiswrapper.
    Et là, alléluyah, la diode s'allume sur la clé USB. Il ne reste plus qu'a paramétrer votre réseau. Ah si, pour que ndiswrapper se relance automatiquement au prochain démarrage :
    • ndiswrapper -m.

Voila, c'est fini. Je remercie au passage navy pour l'aide qu'il m'a apportée sur le forum de wlanfr.net.

mercredi 23 novembre 2005

Le retour du bolide

Ca y est, après six semaines de captivité, j'ai récupéré mon portable... dans le même état où il était avant son départ!! Trois semaines pour que le technicien s'intéresse à son cas et autant avant d'avouer son impuissance. Il ne restait que la solution de le renvoyer en usine mais mon programme d'activité fait que je n'avais plus le temps de le faire dans l'immédiat. D'autant que le technicien avait l'air de dire que le coût ne serait pas négligeable. Vu que mon port PCMCIA, (je rappelle pour ceux qui n'ont pas suivi le fil qu'il a une pinoche tordue), ne me sert que pour le wifi, je me suis dit que l'achat d'un adaptateur usb me reviendrait probablement moins cher.

Tout ça m'a quand même couté une trentaine d'euros, merci la main d'oeuvre. Ceci dit, mes expérimentations wifi devront maintenant attendre quelques semaines.

mardi 4 octobre 2005

Au garage le bolide

Bon, suite à mes déboires de port PCMCIA à l'atelier test d'antennes de Brest Wireless le 30 juillet (et oui, plus de deux mois déjà), mon portable est enfin arrivé chez le réparateur. D'accord j'ai un peu trainé mais bon maintenant c'est trois semaines d'attente et s'il doit repartir en usine c'est encore trois de plus... Et tout ça pour une petite pinoche tordue.

Enfin, en attendant j'ai toujours mon vieux mais néanmoins pratique portable Unika équipé de son redoutable pentium 100 MMX avec 128 Mo de RAM (quand même) et son disque de 3 Go.

Et pour le Wifi je vais quand même attendre le retour du bolide...;-)

vendredi 19 août 2005

Atelier "test d'antennes" chez Brest-Wireless

Le samedi 30 juillet, l'association Brest-Wireless a organisé un atelier afin de tester différentes antennes wifi, pour quelques unes achetées dans le commerce mais pour la plupart fabriquées par les membres de l'association.
Les résultats de cet atelier sont accessibles ici.

En ce qui me concerne, c'était en plus l'occasion de tester ma carte. En l'occurence et pour faciliter l'accès au connecteur UFL plutôt fragile, je l'avais démontée. Le problème c'est qu'ainsi, il n'y avait plus de détrompeur pour guider la carte dans le port PCMCIA et avant même d'avoir pu tester quoi que ce soit, une pinoche de ce dernier était pliée et le port indisponible (au moins pour le wifi car un adaptateur pour cartes flash fonctionnait toujours, lui, sur mon ordi).

Voila, un atelier très intéressant au vu des résultats obtenus sur les antennes mais en ce qui me concerne il faudra attendre encore un peu pour me faire une idée des capacités de ma carte.

Cartes PCMCIA et connecteurs internes

Au contact des membres de Brest Wireless, j'ai pu constater qu'un certain nombre de cartes PCMCIA (et USB aussi en fait) disposait en interne et pas forcément immédiatement accessibles, de connecteurs pour antennes extérieures.

j'ai donc fait quelques recherches (google est mon ami) et j'ai pu constater à l'adresse suivante :
http://johnvu.net/blog/archives/000117.php que c'était le cas de ma Dlink DWL-G650.
La procédure pour y accéder est décrite photos à l'appui. J'y ajouterai juste une petite précision. Une fois le panneau supérieur et la façade arrière retirés, la carte imprimée reste solidarisée à la façade avant par deux petits tétons qu'il faut libérer en écartant légèrement les bords de cette dernière (photo).

Le connecteur présent est un UFL donc relativement fragile et supportant un nombre limité de branchements. Une petite intervention de bricoleur du dimanche m'a permis de le rendre accessible en permanence (photo).

vendredi 12 août 2005

Mes premiers pas en wifi

D'abord mon ordi n'étant pas équipé wifi, j'ai cherché une carte PCMCIA pas trop chère. D'accord il y a aussi des clés USB mais personnellement j'aime moins. J'ai fini par en trouver une sur Ebay. Une D-link DWL-G650 compatible 802-11G avec un chipset atheros, (c'est la révision B, il y a trois versions en tout de cette carte), bien supporté par linux, le tout pour 25 euros.

Première étape, installer les headers ou les sources du noyau, les paquets "pcmcia-cs" et "wireless-tools".

Deuxième étape, récupérer le pilote madwifi sur son CVS Sourceforge (il vaut mieux utiliser la dernière version du CVS que le paquet debian, en ce qui me concerne, moins à jour).

Dernière étape, l'installation et la configuration. Pour ça, les pages suivantes expliquent tout mieux que je ne pourrais le faire :
http://www.trustonme.net/didactels/293.html (pilote madwifi)
http://www.trustonme.net/didactels/304.html (configuration de la carte)
http://z.cwriter.org/index.php/wifi/Documentations/RSF+avec+Linux (configuration de pcmcia-cs et variante de configuration de la carte)
La mise en place d'une clé wep ne pose pas de problème vraiment significatif.

Arrivé là tout semble bien marcher. Pour voir la présence d'éventuels hotspots wifi à proximité j'ai installé kismet (paquet debian disponible). Il est important de bien lire la doc (/usr/share/doc/kismet/readme.gz) car il faut configurer kismet pour lui donner le pilote wifi utilisé. Comme il n'y a rien, j'ai décidé d'attendre l'atelier antennes de Brest-wireless pour essayer ma carte et voir vraiment ce qu'elle donne. Mais ça c'est une autre histoire, la suite au prochain épisode ...